La CRE publie son rapport de surveillance des marchés de gros de l'électricité et du gaz naturel pour 2018

Logo CRE 2019

Par Alexis Gléron, le 24/07/2019 à 10:30

La CRE  a publié hier son rapport annuel de surveillance des marchés de gros de l'électricité et du gaz naturel pour l’année écoulée. Il décrit l’activité de surveillance de la CRE et les mouvements de prix de l'électricité, du gaz naturel et des garanties de capacité durant 2018.

 

Le rapport dresse notamment le bilan de son activité de surveillance dans le cadre du dispositif REMIT. En 2018, six enquêtes ont été ouvertes dont quatre sur le marché de gros de l’électricité et deux sur celui du gaz naturel. Sur ces six enquêtes, deux ont été transmises au CoRDiS. Le CoRDiS a prononcé fin 2018 sa première décision de sanction au titre de REMIT envers le trader Vitol pour un montant de 5 millions d’euros.

 

Le rapport de la CRE montre que l’année 2018 s’est caractérisée par une forte hausse des prix de l’énergie avec une inflexion à partir du quatrième trimestre. Les prix de gros de l’électricité sont restés élevés tout au long de l’année.  

 

Pour la première fois, la CRE a conduit des analyses sur le marché de capacité dont le prix à fortement augmenter en 2018. Ces analyses, basé sur une modélisation du “missing money”, que les prix obtenus sur les enchères d’EPEX SPOT sont relativement compatibles avec les fondamentaux de ce marché bien que son équilibre soit très sensible aux différentes hypothèses utilisées. La CRE constate aussi que des capacités dont le missing money est nul (nucléaire, renouvelables,etc.) offrent leur garanties de capacité avec un prix de réserve positif durant les enchères ce qui s’éloigne du comportement théorique attendu. La CRE observe que le mécanisme de capacité français pose des difficultés de fonctionnement et de surveillance en raison de la pluralité des enchères. La CRE recommande, après avoir réalisé le premier retour d’expérience du dispositif, d’engager une réflexion pour faire évoluer ce dispositif vers des mécanismes plus centralisés à l’image des mécanismes britanniques, irlandais ou polonais.

©2019 by Ener'Focus.

En continuant votre  navigation sur ce site web vous acceptez ses CGU et sa politique cookies

Les opinions exprimées sur ce site web n'engagent que leur auteur et ne reflètent pas nécessairemment les opinions des employeurs de l'auteur.