Tensions sur l’hiver 2020-2021: perspectives pour l'Appel d'Offres Effacement

Source: Creative  commons

L’Appel d’Offre Effacement (AOE) est un mécanisme mis en place afin de permettre le développement de capacités d’effacement “vert” (le recours à des générateurs diesel en est désormais totalement exclu). Le volume total  de l’AO est de 7,5 GW mais, en raison du plafonnement de son prix à 30k€/MW/an ou 35k€/MW/an ( lot effacement diffus), trop faible pour motiver la mobilisation de certaines capacités, le volume alloué est considérablement inférieur ( 0,77 GW en 2020). 

 

Nous l’avons déjà  évoqué, la sécurité d'approvisionnement durant cet hiver sera particulièrement tendue en raison de la faible disponibilité du parc nucléaire, impacté par la crise sanitaire. En réponse, le Ministère en charge de l’Energie et RTE ont annoncé des mesures exceptionnelles afin de maximiser les volumes d’effacement disponibles durant cette période.

 

Mesures sur l’hiver 2020-2021

 

Les principales mesures annoncées visent à inciter consommateurs et agrégateurs à mobiliser le maximum de capacités, afin d’assurer l'équilibre offre-demande.

 

La première et certainement la plus importante de ces mesures est le rehaussement des plafonds de prix capacitaires de 30 ou 35 k€/MW/an à 60 k€/MW/an pour l’AOE 2021. Soit un doublement de la rémunération accessible, ce qui devrait permettre à certaines capacités, plus “coûteuses”, d’être mobilisées. 

 

Une autre mesure concerne le revenu de l'année 2020. Un bonus de 8,4 keur/MW sera attribué pour les capacités disponibles dès le 1er novembre 2020. L’objectif étant bien sûr de motiver  l’émergence de capacités dès fin 2020.

 

RTE souhaite aussi faciliter l’activation des capacités sur le mécanisme d'ajustement  et sur les marchés de l’énergie en adaptant (et rehaussant) des plafonds de prix d’engagement à l’activation.

 

Enfin dernière mesure, le décompte des années d’éligibilité d’un site à la participation à l’AOE sera neutralisé pour l’année 2020. En effet, un site donné ne peut participer à l’AOE durant que un nombre limité d’année (4 à 6 ans selon les sites). L’AOE 2021 aurait dû être le premier où cette disposition conduirait à exclure certains sites.

Source RTE

Quelles capacités? 

RTE et le Ministère ont annoncé que ces mesures devraient conduire à 500 MW de capacités d’effacement supplémentaires disponibles en 2021. Il n’est pas très clair comment ce chiffre a été estimé, RTE a certainement utilisé le volume d’offres non retenues durant les derniers AOE . 

 

Une seule année de rémunération “exceptionnelle” ne permettra sans doute pas l’émergence de capacités dont la constitution nécessite de fort investissements (effacement diffus, etc.). Ces mesures peuvent seulement donner un “coup de pouce” à des capacités dont le business model est déjà proche de l'équilibre.

 

En 2020, le bonus annoncé semble trop modique pour être très effectif. Toutefois, combiné avec un prix de la garantie de capacité qui a explosé à 45 k€ durant l’enchère EPEX du 25 juin (contre un prix de référence à 16 k€ durant l’enchère de décembre dernier), ce revenu “de dernière minute” pourrait susciter quelques vocations. 

 

Il est aussi intéressant de rappeler que si le prix de référence des garanties de capacité 2021 atteint son plafond, 60 k€,  l’AOE ne sera d’aucune utilité. En effet, la rémunération de l’AOE fonctionne selon un principe de complément de rémunération avec le prix de référence des garanties de capacité  (PREC). Si la rémunération de l’AOE est supérieur au PREC, le lauréat reçoit la différence entre la rémunération de l’AOE et le PREC.

Si le PREC pour 2021 est de 47 k€/MW ( le prix de l’enchère du 25/06)  et la rémunération de l’AOE est de 60 k€/MW  la prime versée aux lauréats sera de 13  k€/MW. Si le prix de la garantie monte à son maximum de 60 k€/MW alors la prime sera de zéro. C’est cependant peu probable. 

 

En conclusion de ces deux articles, on peut dire que si vous souhaitez vous lancer dans l’effacement de consommation, c’est maintenant ou jamais. 

©2019 by Ener'Focus.

En continuant votre  navigation sur ce site web vous acceptez ses CGU et sa politique cookies

Les opinions exprimées sur ce site web n'engagent que leur auteur et ne reflètent pas nécessairemment les opinions des employeurs de l'auteur.