TURPE 6:  que nous réserve le TURPE nouveau? 
voltage-4887133_640.jpg

Creative Commons

L’année 2021 nous amène une nouvelle mouture du TURPE qui sera applicable au 1ier août. En prévision, la CRE a publié le 21 décembre son projet de décision qui sera étudié par le Conseil Supérieur de l'Énergie (qui émet un avis). Nous allons essayer de synthétiser les évolutions proposées par la CRE. 


 

TURPE 6 : quelles nouveautés? 

 

Les éditions se suivent et se ressemblent toutes un peu et en effet  le TURPE 6 ne va pas vous dépayser, la structure des grilles du 5 a été intégralement maintenue. Les niveaux des différents postes horosaisonniers seront cependant remodelés.

 

Toutefois le TURPE 6  a été placé sous le signe de la transition énergétique et les modifications les plus notables des grilles tarifaires sont donc intimement liées au développement de la production décentralisée et de la recharge de VE. 

 

Une des évolutions les plus importantes est la généralisation en 2024 pour les sites  ≤36 kVa des tarifs à 4 plages (heures pleines/creuse saison haute/basse) et donc la disparition des tarifs base et heures pleines/creuses. Afin de préparer cette évolution, les tarifs non saisonnalisés vont connaître une hausse progressive  durant toute la période du TURPE 6 afin qu’ils présentent  de moins en moins intérêt pour les consommateurs. 



 

Et pour ma facture? 

 

Comme l’Iphone, le TURPE devient généralement plus cher d’édition en édition. Le 6 ne déroge pas à cette règle: hausses tarifaires moyennes de 1,57% par an pour RTE et de 1,39% par an pour Enedis sur la période 2021-2024. La situation est cependant assez disparate entre les différentes options et les type de clients comme on peut le voir dans les tableaux ci-dessous.

utilsiateur HTA.PNG

source CRE

utilisateur bt-36.PNG
utilisateur BT 36+.PNG

source CRE

source CRE

 

Les  sites ≤36 kVa devront de plus, suivre de près la généralisation progressive des tarifs à 4 plages afin de ne pas se retrouver avec un tarif non saisonnalisé trop onéreux.